Quand j’ai renversé mon encre partout

Franchement hier j’en pouvais plus. Je n’avais plus la patience de supporter qu’une énième plume me lâche, me fasse des gros pâtés de noir sur mon dessin, j’ai renversé tout le pot d’encre noire sur le dessin. 1 heure de ménage ensuite avec ma mère pour réparer un coup d’énervement.

Gamino

J’en entends toujours piailler dans le quartier, sans forcément les voir. J’me les imagine comme ça les gamins du quartier.